logo

Procès Google / PMU

Le PMU est le leader du casino gratuit sans depot en France, en proposant non pas des jeux de blackjack gratuit ou de machines a sous en ligne, mais des paris hippiques, des paris sportifs ainsi que du poker. Ce poids-lourd du igaming a récemment attaqué Google en le traînant devant les tribunaux pour avoir supprimé son application mobile « PMU Sports Live » de sa boutique virtuelle Google Play. Une décision qui a fortement impacté les recettes du PMU en cette période de l’Euro 2016 de football.

C’est en effet le 10 juin 2016 que Google a supprimé l’application du PMU, le jour même où a débuté la compétition de football en Europe. Le leader des paris hippiques a donc opté pour une procédure de référé afin d’obtenir rapidement une décision judiciaire, en attaquant également Google pour abus de position dominante. Malheureusement pour lui, le tribunal a estimé que Google n’avait fait l’objet d’aucune irrégularité et qu’il était libre de pouvoir supprimer les applications mobiles de sa boutique en ligne comme bon lui semblait. Par ailleurs, le PMU avait signé un contrat avec Google afin de pouvoir réaliser des campagnes Adwords sur le moteur de recherche et proposer son application sur Google Play, un contrat qui définissait clairement les conditions d’utilisation des services de Google. Autrement dit, le PMU connaissait les règles du géant américain et n’a donc pas pu obtenir gain de cause. Pour ce qui est de l’accusation du PMU contre Google en raison d’abus de position dominante, celle-ci a été considérée irrecevable par la cour de justice dans la mesure où Google est en droit de supprimer les applications mobiles qu’il désire s’il juge que celles-ci vont à l’encontre de ses règles.